vendredi 17 mars 2017

Cheveux longs, idées courtes, nostalgie lancinante !

Jean Georgakarakos, que vous ne connaissiez sans doute pas, est mort en janvier dernier. Cela m'avait échappé. Du reste, je ne suis pas dupe : je ne le connaissais pas, même de nom.

Mieux connu sous le nom de Jean Karakos, il était un producteur français de musique, l'un des créateurs du label BYG Records et celui, plus tard, du label Celluloid. Et ça, ça me parle. Sans doute était-ce à l'occasion de sa mort que la Sonuma (l'INA belge) a republié un reportage d'archives de la RTB de novembre 69. C'était un reportage sur le Festival d'Amougies, qui s'était déroulé du 24 au 28 octobre dans le patelin d'Amougies, dans le Hainault, à la frontière française. Le Festival d'Amougies, c'est le premier « Woodstock » européen, rien de moins. Je suis tombé sur cette archive en allant sur le site de la Sonuma, comme je le fais de temps en temps. Et comme toujours, un émerveillement rétrospectif, une nostalgie sans nom.